mercredi 23 décembre 2015

ELO#211 - Le Worst Of de l'Etat d'Urgence


Mercredi 23 décembre 2015

L'Etat d'Urgence est le prétexte a des abus innombrables recensés ici. Parmi ceux-ci, ceux qui m'ont paru les plus hallucinants, de véritables glissements vers le fascisme:

Des camps pour les Fichés S : Manuel Valls demande l’avis du Conseil d’État
Lundi matin, le 7 décembre 2015

Etat d’urgence : un assigné en garde à vue pour avoir assisté à son référé-liberté
Laurent Borredon, Le Monde, le 8 décembre 2015

Interpellations à Tours Nord : après avoir été semés par un scooter, « les policiers étaient déchaînés »
La Rotative, le 10 décembre 2015

Islamophobie, sexisme: les flics se lâchent pendant la perquis' d’un foyer pour femmes
Heïdi Truong, Street Press, le 11 Décembre 2015

Etat d’urgence: trois semaines d’assignation à résidence pour une « méprise »
Luc Leroux, Le Monde, le 11 décembre 2015       

Habib: perquisitionné, frappé par la police et assigné à résidence
Observatoire de l’état d’urgence, le 17 décembre 2015

129 ! L’histoire de l’homme sur la photo
Observatoire de l’état d’urgence, le 18 décembre 2015


Suite aux attentats, certains hésitent à critiquer l'Etat d'Urgence car, malgré ses abus, "il faut bien faire quelque chose". Heureusement, ce n'est pas le cas de Siné Mensuel qui se lâche sur l'Etat policier dans son dernier numéro de décembre 2015 que je vous recommande chaudement. Et tant qu'à passer chez le marchand de journaux, je vous conseille aussi le Psikopat de décembre qui est aussi très réussi...

A ce propos, Siné est à l'hopital où il retrouve sa verve:

L’hippopotame rôdait depuis quelques mois dans ma chambre
Siné, Siné Mensuel, le 23 décembre 2015

Et voici deux bons textes de "rescapés du Bataclan":

Me prendre une balle ne m'a pas rendu con, pas la peine de le devenir pour moi
Elmomo, Fier Panda, le 7 décembre 2015

La liberté est le plus difficile des devoirs
Amandine, Le Monde, le 21 décembre 2015
--------------------------------------------
Echec à la guerre


Avec 60% de Français qui votent à droite, dont la moitié pour le Front Nazional, l'Etat d'Urgence, la guerre qui se généralise et le dérèglement climatique, la fin du monde ne va pas être une partie de plaisir (cela dit, avec 17°C à Noël à Paris, on va au moins mourir bronzés...). Alors, pour espérer changer le cours des choses, ou au moins pour ne pas regretter de n'avoir rien fait, une pétition:

Nous refusons la guerre

Quatre minutes sur les migrants:


--------------------------------------------
Images

4000 de ces poupées palestiniennes ont été saisies aux douanes israéliennes:


La carte de Noël de la députée républicaine américaine du Nevada, Michele Fiore, qui pose avec sa famille:


Les "promotions" de Noël:


Le collège épiscopal de Lleida s'est choisi un nouveau logo:


La Une du Monde sur internet le 21 décembre dernier:


-----------------------------------------------
Chansons de Noël

Merry Christmas Mr. Brown (Aloe Blacc)


Inhabituel pour ce chanteur, cette chanson est éminemment politisée, liant les assassinats de noirs américains par des policiers aux attentats de Paris, pour déplorer un Noël triste pour de nombreuses familles endeuillées...

Someday At Christmas (Stevie Wonder et Andra Day)


Ecoutez le disque de Noël de Sharon Jones ici. Assez inégal, mais il y a de bons moments, White Christmas en rock'n'roll, Silent Night en blues ou World of Love avec un superbe Binky Griptite au chant. Quant aux paroles de Big Bulbs, écrites par Saun, elles méritent leur poids en marrons glacés...

Quelques titres ici en live, avec justement Silent Night, Eight Days Of Hanukkah et Big Bulbs...
-------------------------------
Musique


Le nouveau disque de Rafeef Ziadah, We Teach Life, vient de sortir et il est disponible ici...

Ibrahim Maalouf reprend Girls Run The World, de Beyoncé, que je ne trouve pas extraordinaire, mais le clip est vraiment pas mal:



Charles Bradley reprend Change, du groupe de hard rock anglais de Ozzy Osborne, Black Sabbath:



Le Hot 8 Brass Band reprend Sexual Healing, de Marvin Gaye:


Jeff Buckley en 1995, deux moments intéressants: Last Goodbye, enregistrée au Bataclan, et il interpelle le public à la fin: "vous n'avez pas trop chaud? parce que hier, à Toulouse, ils tombaient comme des mouches, et ça ne vaut pas le coup...". Et puis Hallelujah, enregistrée juste après les essais nucléaires décidés par Chirac dans le Pacifique, il y engueule la France pour, déjà, son militarisme:


Brûlez votre télé nous rappent Rocé et Dee Nasty, dans Pour Même Pas Un Billet, et Bad Girl, pleure Lee Moses en 1967...

vendredi 4 décembre 2015

ELO#210 - A bas l'Etat policier




Vendredi 4 décembre 2015

Témoignages hallucinants:

Un jeune couple interpellé, seuls les flics ont entendu le mot « Daech »
Benoît Le Corre, Rue89, le 29 novembre 2015

Etat d’urgence: « S’ils sont venus chez vous, c’est qu’il y a quelque chose »
Laurent Borredon, Le Monde, le 29 novembre 2015

Perquisition à Clichy-sous-Bois : «Madame, désolé, on s’est trompé»
Carole Sterlé, Le Parisien, le 29 novembre 2015

Commentaire de Dominique Grange:


---------------------------------
Après les attentats


En janvier, il fallait défiler avec Netanyahou, mais Marine Le Pen n'était pas la bienvenue dans le cortège. En novembre, il faut pleurer et pavoiser aux Invalides aux côtés de Marine Le Pen. Quelle année...

Lu sur le net: "On devrait prêter Guéant et Balkany à Daesh. Dans 6 mois les caisses sont vides". Et: "C'est là que tu vois que les terroristes ont une vie de merde, le mec loue la dernière voiture de sa vie, il prend une Polo."

On parle enfin un peu de Syrie, mais du coup encore moins du reste du monde, et en particulier du Yémen. D'une part parce que là bas, les salops ce sont nos copains les saoudiens (encore!), avec nos armes (encore!!). D'autre part, parce qu'on s'en fout tant qu'il n'y a pas d'attentats en France qui viennent du Yémen... ce qui revient à oublier que les Frères Kouachi se réclamaient d'Al Qaida au Yémen! Alors retenez qu'au Yémen, une coalition de mercenaires payés par l'Arabie Saoudite mate férocement une rébellion chiite, en bombardant sans discernement des civils comme si c'était la bande de Gaza (au moins 300 morts civils depuis 4 mois), et ne vous étonnez pas le jour où ce conflit fera des étincelles qui blesseront aussi des occidentaux...

Commentaires des Bérus:


Dans ce concert militariste, encore quelques voix pour une paix juste, pour compléter la liste de la chronique précédente:

Sortir de la violence
Ivar Ekeland, AURDIP, le 23 novembre 2015

A qui sert leur guerre ?
Ludivine Bantigny historienne, Emmanuel Barot philosophe, Jacques Bidet philosophe, Déborah Cohen historienne, François Cusset historien des idées, Laurence De Cock historienne, Christine Delphy sociologue, Cédric Durand économiste, Fanny Gallot historienne, Eric Hazan, Sabina Issehnane économiste, Razmig Keucheyan sociologue, Marius Loris historien, poète, Marwan Mohammed sociologue, Olivier Neveux historien de l’art, Willy Pelletier sociologue, Irène Pereira sociologue, Julien Théry-Astruc historien, Rémy Toulouse éditeur, Enzo Traverso historien, Libération, le 24 novembre 2015

Ces "intellectuels" qui repartent en croisade
Gildas Le Dem, Regards, le 28 novembre 2015

En Espagne et en Angleterre, manifestations contre la guerre en Syrie
Le Monde.fr avec AFP, le 28 novembre 2015

Pas en notre nom
Espagne, le 28 novembre 2015

Stop à l’état d’urgence et à l’interventionnisme français
Survie, le 1er décembre 2015

De Bagdad à Paris : pas de paix sans justice !
Zahra Ali, Quartiers XXI, le 2 décembre 2015

« La France est en guerre » : alors lançons un processus populaire de paix
Stéphane, Indymédia Grenoble, le 3 décembre 2015

Quelques affiches féministes et antimilitaristes:


Commentaires de Sandra Nkaké et Mélissa Laveaux:


Ecrit en 2005, ce blues anti-guerre et néanmoins pro-vétérans, comme seuls les américains savent les faire, Twenty, par Robert Cray:


--------------------------------
COP21

Le plus important aujourd'hui devrait être la COP21 et la lutte contre le changement climatique. En effet, sans réchauffement climatique, il n'y aurait pas eu des dizaines de Parisiens aux terrasses de café un 13 novembre à 21h30...

Quelques affiches détournées dans Paris:

Les rois du pétrole:

L'hymne de la COP21, écrit en 1975 (ici version de 2006), Only so much oil in the ground de Tower of Power:


--------------------------------
Humour


Siné : « J’attends toujours la révolution ! »
Julien Le Gros, The Dissident, le 18 septembre 2015

Documentaire sur Hara Kiri en deux parties:

Première partie:


Deuxième partie:

Hollande vs. Kaamelott (réalisé avant les attentats):


-------------------------------------
Palestine


Vous avez suivi les succès politiques, accompagnés des problèmes judiciaires et financiers de la Campagne BDS France? Du coup ils ont besoin de soutien:

Pour la fin de l’apartheid israélien, soutenez la campagne de boycott !
Campagne BDS France, le 30 Novembre 2015
---------------------------------------
Musique

Décès de Cynthia Robinson à 70 ans, la trompettiste et chanteuse de Sly and the Family Stone. L'occasion de la revoir, pourtant en forme, il y a à peine 6 mois, lors d'un concert à Vienne (en France)...

Concert aussi de Allen Toussaint à Bâle en 2015, quelques jours avant sa mort. Et une interview de 1988:


Vidéo de saison pour Sharon Jones, White Christmas:


Duo d'Erykah Badu avec Robert Glasper:


Strange Fruit, de Billie Holiday, par Jill Scott en 2015:


Four Women, de Nina Simone, par Lisa Simone, Dianne Reeves, Lizz Wright et Angélique Kidjo en 2009:


Meeli, par 47 Soul et Bleed Me Dry, par Aaron Parnell Brown (2015). Helm, de Tamer Abu Ghazaleh, une reprise en arabe et en 2010 de Hasta Siempre, et Keep Me Praying On, des Swan Silvertones, une reprise en gospel et en 1981 de You Keep Me Hanging On...

Et le deuxième disque de Emasculation: Te castrer au second degré...
--------------------------------
Agenda


4 décembre Pan Piper: Collectif 13

7 décembre Point Ephémère: FFF, Camille Bazbaz et ITHAK

Du 8 décembre au 17 janvier à la Maison des Métallos (94 rue Jean-Pierre Timbaud, P11): Palestine, avec des débats, des expositions, des films et une pièce de théâtre

10-11 décembre Sunside: Martial Solal (piano) et Dave Liebman (saxophone)

19 décembre 19h15 Théâtre de Chaillot: Rocio Molina, gratuit

20 décembre 17h: La Bellevilloise: Gilles Peterson

dimanche 22 novembre 2015

ELO#209 - Vos guerres : Nos morts


Dimanche 22 novembre 2015

La tuerie de Charlie Hebdo avait pu laisser penser qu'elle résultait d'une guerre entre les musulmans du monde entier et la civilisation occidentale, et en avait fait négliger la dimension  géopolitique (guerre avec la Syrie, l'Irak, le Yémen...), alors qu'elle était pourtant revendiquée par les tueurs.

Cette fois ci, elle est évidente, et l'on s'aperçoit que la politique guerrière de François Hollande en Irak et en Syrie (sans parler du Mali, de la Centrafrique et du plan Vigipirate des Caraïbes) n'a réglé ni les problèmes des Irakiens, ni ceux des Syriens, et qu'elle complique sérieusement ceux des Français.

Même si je n'aime pas les appels à la guerre, l'instauration de l'Etat d'urgence, la restriction des libertés publiques et de la démocratie, et une dérive qui ne fait que jeter de l'huile sur le feu, je préfère cette rhétorique, qui vise un ennemi extérieur (qu'on n'arrivera pas à vaincre comme ça, mais c'est une autre histoire), plutôt qu'une stigmatisation d'un ennemi intérieur, qui rendrait difficile la vie de nos concitoyens à la couleur de peau foncée.

Solidarité avec Baga, Nigéria (janvier, 2000 morts), Tunis, Tunisie (mars 2015, 24 morts), Hassaké, Syrie (mars, 54 morts), Sanaa et Sa'dah, Yemen (mars, 142 morts), Garissa, Kenya (avril, 152 morts), Sousse, Tunisie (juin 2015, 39 morts), Khan Bani Saad, Irak (juillet, 115 morts), Ankara, Turquie (octobre 2015, 102 morts), Charm el-Cheikh, Egypte (octobre 2015, 224 morts), Palestine (octobre, 75 morts), Beyrouth, Liban (novembre 2015, 43 morts), Bamako, Mali (novembre 2015, 21 morts). Vos guerres : nos morts. Ce slogan avait déjà été entendu en Espagne en 2004. Vos guerres: no more!


Dans les archives:

Ancien combattant, Zao (1984)


La Stratégie du Choc, Naomi Klein (2007)

Ce soir ou jamais, Dominique de Villepin (2014)



Revue de presse du camp pacifiste:

On entend partout des appels à l'union nationale derrière nos troupes en guerre contre Daech. Il existe quand même quelques voix isolées qui appellent à la paix, et à la recherche de solutions de long terme. Ces voix, rassemblées, pourraient constituer un front pacifiste et une alternative quand on aura compris que la guerre éternelle n'est pas la meilleur solution. Il est temps pour cela de compter ses troupes...

Vos guerres, nos morts, Julien Salingue, le 14 novembre 2015

Raison garder, Orient XXI, le 14 novembre 2015

Se sortir de la guerre, Roger Martelli, Regards, le 14 novembre 2015

Pierre Conesa: « Au Moyen-Orient, c’est nous qui avons déclaré la guerre », Hassina Mechaï, Middle East Eye, le 14 novembre 2015

Terrorisme: notre irresponsable part de responsabilité, Le Yéti, Politis, le 15 novembre 2015. Deux jours après, le Yéti se faisait virer de Politis...


Le retour du boomerang, Jean-François Bayart, Libération, le 15 novembre 2015

Ebriété guerrière, Le Monde Diplomatique, le 17 novembre 2015

Le courage de construire la paix, William Martinet (président de l'UNEF), Médiapart, le 17 novembre 2015

Terreur partout, humanité nulle part, Thomas Serres, Jadaliyya, le 17 novembre 2015

Faire face à la terreur suppose de répondre à ses causes, Taoufiq Tahani, Médiapart, le 20 novembre 2015


Et trois autres textes que j'ai trouvé intéressants:

Comment j’ai appris que j’étais fiché « S », Anonyme, Paris Luttes Info, le 17 novembre 2015

Nos lendemains finiraient peut-être par chanter moins faux, Siné, Siné Mensuel, le 18 novembre 2015

Lettre à ma génération: moi je n'irai pas qu'en terrasse, Sarah Roubato, Médiapart, 20 novembre 2015



"Ne doutez jamais du courage des Français. Ce sont eux qui ont découvert que les escargots étaient comestible". Doug Larson

“Si on arrive à convaincre les Chinois que les couilles des djihadistes sont aphrodisiaques, dans deux ans le problème est réglé”. Anonyme
----------------------------------
Femmes

Dans le métro, des pubs pour Air BnB, une façon de gagner de l'argent avec son appartement. A quoi pourrait servir cet argent? Tout dépend si vous êtes un homme ou une femme, selon Air BnB:


Toujours à propos des femmes et de la publicité:

Des femmes riant seules avec des salades !, Corey Wrenn, le 19 octobre 2015

Une grande femme écrivaine:


Une petite femme pitoyable:

Caroline Fourest, qu'elle crève !, Martial Cavatz, Facebook, le 12 novembre 2015
----------------------------------------
Allen Toussaint, suite de l'hommage

Quelques heures avant de mourir, il avait l'air en forme:

Get Out of My Life, Woman:



Brickyard blues (son dernier morceau):


Une version au festival de jazz de la Nouvelle Orléans en 1976.

Fingers and Toes en acoustique par Eli Paperboy Reed pour lui rendre hommage:



Et, au hasard, dans son immense discographie, From A Whisper To A Scream, écrit par Allen Toussaint, et chanté par Esther Phillips et le Black Samson Theme, écrit par Allen Toussaint, et chanté par Willie West...

Quelques articles en français:

En anglais:
http://davidsimon.com/allen-toussaint-1938-2015/ (par David Simon, l'un des créateurs de la série Tremé)

Ses amis:
http://www.nola.com/music/index.ssf/2015/11/allen_toussaints_legacy.html (Marcia Ball, John Boutte, Jon Cleary, Quint Davis, Deacon John, Aaron Neville, Wanda Rouzan, Irma Thomas)
http://www.timesheraldonline.com/arts-and-entertainment/20151110/reaction-from-artists-fans-after-death-of-allen-toussaint (Patti LaBelle, Neil Portnow, Paul McCartney, Bonnie Raitt, Mitch Landrieu, Paul Simon)

En musique:
https://clyp.it/n14skqcv (Eric Clapton)

Des émissions d'une heure sur Allen Toussaint:
-------------------------------------
Musique


Richard Spencer, le batteur des Winstons, enfin payé pour son légendaire break sur Amen, brother...

Eric Le Lann au Sunside en quartet vendredi dernier (avec Paul Lay au piano, Sylvain Romano à la contrebasse et André Ceccarelli à la batterie), à l'occasion de la sortie de son dernier CD, Life on Mars. Un blues et le morceau titre:



Un concert des Alabama Shakes le 11 novembre dernier au Casino de Paris.

Un EP gratuit de Van Hunt à télécharger sur son site.

Bobby Bland, en 1974, chante Ain't no love in the heart of the city, reprise ensuite par plein d'artistes, de Whitesnake à Jay-Z, en passant par Al Brown et les Allman Brothers. En voici une version gospel par Leomia Boyd, sous le titre Need More Love.
--------------------------------
Agenda


23 novembre à 18h, à l'Université Paris Diderot, Amphi Buffon, 15 rue Hélène Brion, P13: Concert-rencontre « Sankara arrive » avec Smockey (voix), Simon Winsé (Flûte peule, arc à bouche, kora, chant), Abdoulaye Traoré (Guitare), Amadou Daou (calebasse, cajon) et débat avec Pascal Dibie et Bruno Jaffré (entrée gratuite sur réservation: service.culture@univ-paris-diderot.fr )

4 décembre Pan Piper: Collectif 13

11 décembre Disquaires: Marvellous

18-19 décembre Flamenco en France: Andres de Jerez (chant), Samueltio (guitare) et Isidoro Fernandez Roman (plamas)

Et on laisse le mot de la fin au Collectif 13:

mardi 10 novembre 2015

ELO#208 - Marche de la Dignité et contre le Racisme




Mercredi 11 novembre 2015

Depuis 2000, c’est plus de 130 personnes, la plupart racisées, qui ont été tuées par la police en France, 3 ans après l'assassinat d'Amine Bentounsi, abattu d'une balle dans le dos par un flic, 10 ans après la mort de Zyed et Bouna, sans assistance de la police qui était à deux pas, et les révoltes qui suivirent, et 30 ans après la première marche contre le racisme, déjà suite à un assassinat policier...

Je sais qu'elle était controversée, mais pas pour moi, et je n'ai pas regretté d'être allé à cette Marche de la Dignité et contre le Racisme, grosse ambiance, diversité de publics et d'associations en tout genre, contre la violence policière, contre le racisme, pour la dignité, pour une solidarité des luttes anticoloniales:

Depuis Barbès, ils ont marché “dignement” sur la Bastille
Thomas Haley et Stéphane Alliès, Médiapart, le 31 octobre 2015

Pour l'occasion le rappeur Kery James compose en urgence un rap: Zyed et Bouna


La réponse (pourtant on lui avait rien demandé?) de Raphaël Enthoven. Et la réponse de Kery James à Raphaël Enthoven...
---------------------------------------
Migrants


Pour que ces termes techniques et abstraits représentent une réalité sur le terrain, voici la photo d'une colonne de migrants en Slovénie un week-end d'octobre...

Si l'horreur peut être prise en photo, on s'en approche ici (lire aussi les commentaires du photographe):

Scenes de guerre en zone de paix
Aris Messinis, AFP, le 10 novembre 2015
http://blogs.afp.com/makingof/?post/scenes-de-guerre-en-zone-de-paix

D'autre part, les migrants dans le monde ne sont pas là où l'on croit:


La discussion sur le vocabulaire s'étend à des termes techniques: comment être un salop, mais pas trop. Il faut pouvoir dire "migrant irrégulier" plutôt que "migrant illégal" ou "migrant clandestin"!!!

Pourquoi il est vital de défendre une terminologie adéquate
VE 154, septembre 2015

Et comment appeler les 2.5 millions de migrants français de par le monde?

Deux millions et demi de migrants français !
Hervé Bertho, Ouest France, le 8 novembre 2015

Bref, manifestons pour dire, encore et encore: "MIGRANTeS : Bienvenue"
DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015 À 15H: BASTILLE - RÉPUBLIQUE
-----------------------------------------
Palestine


Fares Odeh aurait eu 30 ans s'il n'avait pas été assassiné il y a 15 ans par l'armée israélienne... Il est le héros de la photo ci-dessus, et d'une chanson éponyme de Rim Banna...

« Plaisirs occupés », de Tanya Habjouqa, présente une portrait nuancé et multidimensionnel de la capacité humaine à trouver du plaisir face à des circonstances difficiles:
Les photos:

Caetano Veloso annonce dans la Folha de Sao Paulo qu'après son voyage en israel, et ce qu'il y a vu, il n'y retournera pas... Cette déclaration s'ajoute à celle d'autres artistes s'étant rendu en israel malgré les appels au boycott, et étant rentrés en disant "désolé, je me suis trompé, je n'aurais pas du y aller, c'est effectivement l'horreur, et je n'y retournerai pas". De mémoire au moins Pete Seeger, Macy Gray, Meshell Ndegeocello... Par ailleurs, je serais curieux de savoir ce que pense son alter ego, Gilberto Gil, qui l'avait accompagné lors de ce voyage honteux...


L’Intifada des couteaux: Siné appelle à la lutte armée!
Siné, Siné Mensuel, le 28 octobre 2015

75 Palestiniens tués par les forces israéliennes depuis le 1er octobre
IMEMC News, le 5 novembre 2015
---------------------------------------------
Femmes


L’insulte à l’injure - Manifeste pour l’utilisation de l’expression "droits humains"
Collectif « droits humains pour tout-e-s !, Les Mots Sont Importants, le 19 octobre 2015

Un professeur de l'Université Laval féminise ses plans de cours
Normand Provencher, La Presse, le 22 octobre 2015

Les singes qui crient le plus fort sont ceux qui ont les plus petits testicules
Claire Levenson, Slate, le 23 octobre 2015
-----------------------------------------
Musique


On nous avait déjà fait le coup de nous consoler de la mort de Eddy Louiss en nous annonçant la mort de Charles Pasqua. Voici que le Sarkozyste André Glucksmann casse sa pipe juste pour nous faire rigoler... mais nous n'avons pas le coeur à rire après la disparition de l'un des plus grand compositeurs du XXème siècle, le Néo-Orléanais Allen Toussaint... Récemment, on avait pu apercevoir son élégance et son toucher de piano dans la série Tremé. En tournée en Europe, il avait donné un concert à Madrid hier soir, et il est mort juste après, à tout juste 77 ans...

Après avoir écrit pour les autres (il a publié sous son nom aussi, mais avec moins de succès) une floppée des meilleurs titres de la Nouvelle Orléans ("Ruler of My Heart," "Working in the Coal Mine," "Ride Your Pony," "Fortune Teller," "Southern Nights," "Get Out of My Life, Woman," "Sneaking Sally Through the Alley", "Mother-in-Law", "Who's Gonna Help Brother Get Further? ", "A Certain Girl," "Tain't it the Truth," "Te-Ta-Te-Ta-Ta", "I Like it Like That," "Tell It Like It Is," "All These Things," "Lipstick Traces", "It's Raining", "Working in the Coal Mine", "Holy Cow"...), en avoir produit des tonnes (pour Irma Thomas, Aaron Neville, Art Neville, the Neville Brothers, Labelle, Dr. John, the Meters, Paul McCartney, Joe Cocker, Glen Campbell, Ernie K-Doe, Chris Kenner, Lee Dorsey, Jessie Hill, Benny Spellman, Al Hirt, Eric Clapton...), avoir arrangé des lignes de cuivres historiques (pour The Band, Paul Simon, Elvis Costello, Hugh Laurie...), avoir découvert des musiciens fabuleux, l'ouragan Katrina l'avait chassé de sa ville. 

Temporairement réfugié à New-York, il en profitait pour donner un récital de ses morceaux préférés, qu'il interprètait seul au piano, et ça m'a permis de découvrir aussi un excellent interprète, d'une gentillesse exquise entre les morceaux... Voici "Who's Gonna Help Brother Get Further?", extrait de ce Songbook Live, un de ses titres les plus engagés politiquement:



Quelques vidéos, en commençant par Stevie Wonder qui, en 2013, faisait ses courses dans un supermarché à Los Angeles, lorsqu'il entend un groupe de reggae amateur dont il aime bien la musique. Il leur demande s'il peut se joindre à eux, se met au clavier et chante "Waiting in Vain" de Bob Marley. Si j'étais l'un de ces musiciens, je pense que ce serait le plus beau jour de ma vie...


Le même Stevie Wonder dans une émission de télé américains, Carpool Karaoke (2015), la séquence est marrante:

Justin Timberlake chante "Sittin' On The Dock Of The Bay" avec Sam Moore (de Sam and Dave), William Bell, Steve Cropper et un all-star band de Memphis (2015):


It ain't me babe, une chanson écrite par Bob Dylan, interprétée par Malted Milk et Toni Green (2015):


Michael Jackson et Xriss Jor à propos de la crise des poubelles au Liban (2015): They don't really care about us


Adriano Celentano en 1973, qui joue son morceau L'Unica Chance, à la télé italienne, avec l'actrice américaine Lola Falana:


The Big T.N.T. Show, une émission de télé américaine d'une heure et demi en 1965, produite par Phil Spector:



Avec:
Ray Charles: "What'd I Say"
Petula Clark: "Downtown"
The Lovin' Spoonful: "Do You Believe in Magic", "You Didn't Have to Be So Nice"
Bo Diddley: "Hey Bo Diddley", "Bo Diddley"
Joan Baez: "500 Miles", "There but for Fortune"
Ray Charles: "Georgia on My Mind", "Let the Good Times Roll"
Joan Baez avec Phil Spector: "You've Lost That Loving Feeling"
The Ronettes: "Be My Baby", "Shout"
Roger Miller: "Dang Me", "Engine Engine #9", "King of the Road", "England Swings"
The Byrds: "Turn! Turn! Turn!, "The Bells of Rhymney", "Mr. Tambourine Man"
Petula Clark: "You're the One", "My Love"
Donovan: "Universal Soldier", "Summer Day Reflection Songs", "Bert's Blues", "Sweet Joy"
Ike and Tina Turner: "Shake", "A Fool In Love", "It's Gonna Work Out Fine", "Please, Please, Please", "Goodbye So Long"

Quelques clips de l'émission de télé américaine des années 1970, Midnight Special:
Billy Preston: Will It Go Round in Circles (1973)
Chaka Khan: Tell Me Something Good (1974)
Gladys Knight: The Best Thing That Ever Happened (1974)
The Ohio Players: Love Rollercoaster (souvent repris par D'Angelo) et Fire (regardez les danseurs à la fin!) (1975)
Minnie Riperton: Lovin' You (quelle voix!) (1975)
Duo inédit de George Benson et Carlos Santana: Breezin (1976)
The Commodores: Brick House (regardez Lionel Richie au saxophone) (1980)

Une heure de Bettye Lavette au Rawa Blues Festival, Pologne, le 3 octobre 2015


Unbelievable
Take Me Like I am
Isn't It a Pity
Joy
Your Turn To Cry
You Don't Know Me At All
Worthy
Complicated
Close As I Will Let to Heaven

Et le final:
I Do Not Want What I Haven't Got

Erykah Badu s'amuse. Obsédée par le téléphone, elle compose et publie gratuitement sur internet des morceaux dédiés à cet objet ubiquitaire de nos jours. Après Hotline Bling (une reprise de Drake), voici qu'elle sort Phone Down. Lee Fields s'amuse aussi avec les Mighty Mocambos et Where Do We Go From Here?

Bachar Khalife, le fils et le percussionniste du grand Marcel, sort un nouveau disque dont est extrait cette libre interprétation du Kyrie Eleison. Baaba Maal sort aussi un nouveau disque, dont est extrait Gilli Men. En 2008, Cheikh Lo adaptait I Still Haven't Found What I'm Looking For, de U2.

BB King (avec Solomon Burke à la fin) en concert à Montreux en 2005.

En 1965, O. V. Wright sortait un slow imparable, You're Gonna to Make Me Cry. Quelques années plus tard, un group de gospel, les Sim Aires, en faisaient une version gospel sous le titre Sometimes I Have to Cry...

Serge Teyssot-Gay : « Les marchands ont pris tout l’espace »
Ballast, le 20 octobre 2015
---------------------------------
Agenda


10-13 novembre Sunside: Ben Sidran (avec Rodolphe Burger les 10 et 11)

14 novembre Sunset: Julien Lourau

A partir du 18 novembre cinéma Les Fauvettes (l'ancien Gaumont Gobelins), 58 avenue des Gobelins, P13: reprise sur grand écran du film "The Blues Brothers", LE film qui a remis la musique Soul à la mode, avec des artistes fantastiques qui, à l'époque (1980), étaient au creux de leur popularité: James Brown, Ray Charles, Aretha Franklin, les musiciens de Stax etc.

19 novembre Studio de l'Ermitage: Projection de "Shukugawa River" et concert de Pedro Kouyate

20 novembre Studio de l'Ermitage: Sidi Bémol

22 novembre 19h Péniche El Alamein, P13: le film Métropolis accompagné par le Cin’Electric Band

26 novembre Petit Journal Montparnasse: Mina Agossi

21 décembre Duc des Lombards: Lillian Boutté

25-27 décembre Duc des Lombards: Noël avec Lavelle ou
25-26 décembre Méridien: Noël avec Vigon!

samedi 17 octobre 2015

ELO#207 - Violences aggravées?




Samedi 17 octobre 2015

Au royaume des sans-dents, les petits marquis finissent sans chemise. Ils voulaient en découdre, ils se sont fait tailler un costard...

"Air France: après une journée agitée, la direction va porter plainte pour « violences aggravées » mais se dit prête à reprendre les négociations..." L'ironie d'une plainte pour violences aggravées par des personnes qui vont potentiellement supprimer 2900 emplois: elle est où réellement la violence?

François Hollande parle de "violences qui prennent des formes inacceptables". Et un flashball qui te démonte un oeil, c'est acceptable? Et Yannick, 33 ans, se suicide dans son entrepôt Lidl, il avait pas de costard donc on s'en branle. Et Corinne 37 ans, se jette sous un train, la direction de Zara l'a harcelée suite à un trou de caisse compensé de sa poche. Elle non plus elle avait pas de costard. Et Gwénaël, 41 ans, se pend à la vis de son camion, il avait été exposé à des produits dangereux à son travail. Et Sébastien, 45 ans, se pend dans le magasin où il était vendeur de voitures, harcelé par la direction de Renault?

Bonne humeur
Serge Quadruppani, le 5 octobre 2015

Chemises et vies déchirées
Gérard Filoche, le 6 octobre 2015

Air France : la violence comme seule et ultime arme des salariés
Le Yéti, Politis, le 6 octobre 2015

Ceci n'est pas un lynchage: note à l'attention des journalistes à gages
Rupture Tranquille, le 7 octobre 2015

Xavier Mathieu:


Anaïs:


Tomber la chemise:


----------------------------------------------------
Siné


Je dois avouer que le mensuel de Siné ne m'excite plus autant qu'avant. Même le patron y a du mal à être aussi percutant. Pourtant, quand il veut, il est toujours capable du meilleur, à en croire le tome 9 de son autobiographie. Toujours aussi géniale...

Une partie sur son séjour en Chine (avec la fameuse histoire des cartes postales Mao...), puis une partie sur la période, peu connue, qu'il a passée en Algérie, et pour cause puisqu'il a, du coup, quasiment disparu des journaux en France.

Bien sûr, il passe de temps en temps en France, mais pendant 13 ans (entre 37 et 50 ans, ses plus belles années?!) il travaille pour la société nationale des pétroles algériens (il fait leurs logos, leur déco, leurs costumes etc) et il habite en Algérie, le plus souvent seul et abstinent! Il y raconte quelques anecdotes croustillantes, dont une qui concerne Bouteflika, aujourd'hui président d'Algérie, à l'époque dragueur du Club Med...

Il a quand même encore un peu le temps de voyager, puisqu'il semble que de mi-1967 à fin-1968, il est plus souvent en France, à Cuba et au Brésil qu'en Algérie... La semaine de la guerre des six jours, par exemple, il organise en vitesse une exposition de soutien aux Palestiniens à Paris, saccagée au bout de quelques jours par des membres du Betar. Ayant prévu un voyage à Cuba, il décide d'exposer ces dessins là bas. Ce sera le voyage de la déception: non seulement ils refusent de les exposer (pour ne pas froisser israel avec qui ils collaborent), mais en plus il découvre le racisme anti-noir de tous les haut placés cubains..

Puis arrive Mai 1968, et le livre recèle un trésor supplémentaire: les lettres que Siné écrivait à Catherine, alors au Brésil, pour lui raconter par le menu ses journées sur les baricades. L'un des textes les plus passionants que j'ai lu sur Mai 1968, et j'en ai lu beaucoup! L'enthousiasme de Siné est palpable et sa haine des flics est contagieuse, même s'il pressent l'échec et identifie très vite les traitres... Involontairement, la publication de ces lettres est aussi un hommage posthume à Cabu et Wolinski à qui Siné apprend le métier en faisant avec eux un journal clandestin (L'Enragé) chaque semaine pendant les manifs...

Passionant! Disponible uniquement chez votre marchand de journaux! Vivement le 10!
-----------------------------------
Migrants




Encore du vocabulaire dans Carnet de route d'un voyageur en Afrique de l'Ouest, de Cécile Canut et Elsa Ramos, Le Cavalier Bleu, novembre 2014:

Benguistes = Les émigrés (en nouchi, de Côte d'Ivoire)
Les « naphtaline » = Les migrants dogons (en français, du Mali)
Aventurier = Migrant (en français, du Mali)
Vacancier = Migrant de retour en vacances (en français, du Sénégal)
Barça wala barsakh = Barcelone ou la mort (en wolof, du Sénégal)

Barca wala barsakh, Mapenda Seck (Adouna Tey, 2013):


Les "messagers", donné par l'un d'entre eux dans ce documentaire très émouvant: « Les messagers », documentaire d’Hélène Crouzillat et Laetitia Tura (2014).

Ou la "population migratoire", c'est comme ça que les appelle la SNCF: La SNCF se défend de donner des billets gratuits aux migrants

1957 est l'année où on a compté le plus grand nombre de réfugiés en France, 400 000 pour une population de 44 millions d'habitants, surtout des Italiens après guerre, puis des Espagnols. Mais le paradoxe est que 1957 est l'année de l'immigration hongroise (suite à la révolution de 1956). Les pays du monde entier leur ouvrent les portes et... 60 ans plus tard, la Hongrie ferme ses portes aux gueux du monde entier...
-----------------------------------
Palestine et culture


Le collectif Black-Palestinian Solidarity (Lauryn Hill, Danny Glover, DAM, Omar Barghouti, Alice Walker, Angela Davis, Yousef Erakat, Annemarie Jacir, Boots Riley, Dr. Cornel West et plein d'autres): When I see them, I see us, Black-Palestinian Solidarity, le 14 octobre 2015



Collaboration cet été entre un groupe de rap palestinien, Dandara, et trois rappeurs stéphanois (RLM, Rapsa et l'Etranger): De Silwan à Sainté (2015)


Je vous ai déjà parlé de Rafeef Ziadah, militante, poétesse, slammeuse, rappeuse, chanteuse palestinienne, auteure d'un premier CD excellent, Hadeel, sorti en 2009, que vous pouvez toujours commander ici:

Il contient ce fameux poème: Shades of Anger


Et le poème titre, Hadeel


Elle s'aprête à sortir un deuxième CD, We Teach Life, et elle passe, comme tout le monde, par la case crowdfunding. Si vous voulez l'aider (et pré-commander son CD en quelque sorte), c'est par ici que ça se passe:

Quelques chansons qui y figureront peut-être:

We teach life


Ghosts of Deir Yassin


Du reggae-dabke-electro palestinien, 47Soul, Jahrusalem:


Du jazz-dabke-electro palestinien, Tamer Abu Ghazaleh, live en Egypte:


Un autre morceau: El Khad

Soutenez le boycott culturel d’Israël. Un appel d’Alain Platel, directeur artistique des Ballets C(ontemporains) de la B(elgique)
Alain Platel, De Morgen, le 12 octobre 2015

Mort du célèbre écrivain de polars suédois Henning Mankel, soutien par ailleurs de la Palestine et de BDS. Il était, par exemple, dans le Mavi Marmara quand l’armée israélienne l’a attaqué en mai 2010.
-------------------------------------------
Etats-Unis et culture


Excellent article (en anglais) de Laurie Anderson dans le New-Yorker. Elle parle de son nouveau projet, en collaboration avec Mohammed el Gharani, un ancien détenu de Guantanamo, de profilage racial, de racisme, de tortures, d'art en général et de l'art utilisé dans un contexte politique en particulier:

Bringing Guantánamo to Park Avenue
Laurie Anderson, The New Yorker, 23 Septembre 2015

Un peu sur le même sujet, un noir innocent emprisonné par les Etats-Unis, et un artiste qui lui rend hommage, cet article (en français) sur Hurricane Carter et la chanson qu'en a faite Bob Dylan en 1975:

« Here comes the story of the Hurricane »
Le Cri du Gonze, Article 11, le 3 octobre 2015

A la fin, une jolie reprise par Ani di Franco...
--------------------------------------------
Mensonges et silences médiatiques



Macron, la collection
Regards, le 2 octobre 2015

Palestine, quand le discours dominant envahit les médias
Claude Léostic, AFPS, le 6 octobre 2015

Face au silence de la France, l'Union syndicale Solidaires demande des sanctions contre Israël !
Communiqué Solidaires, le 12 octobre 2015

Dis moi oui, ENGIE !
Jeunes Amis de la Terre, le 8 octobre 2015


----------------------------------------------
Flics partout, justice nulle part


On vient de subir un contrôle au faciès
Mehdi MEKLAT et Badroudine SAID ABDALLAH, Clique, le 5 octobre 2015

Alain Bauer entarté à Nantes
Lundi matin, le 5 octobre 2015

Des livres, pas des flics: à propos d’un dispositif de surveillance trouvé, documenté et détruit.
La Discordia, Non Fides, le 8 octobre 2015

Condamné pour contrôles au faciès, l’Etat se pourvoit en cassation
Sylvia Zappi, Le Monde, le 16 octobre 2015
----------------------------------------------
Musique


Soul Ayom, un chanteur ivoirien anciennement connu sous le nom de Wognin Pedro, vient de sortir un disque de soul, appelé Soul Triumph, avec le morceau Soul Train's Coming:


Le voici ici interprétant I've Been Loving You Too Long de Otis Redding, à Bamako, avec Cheick Tidiane Seck:



Terakaft en concert à Paris, avec Hakim:



Le gospel est notre salut, un documentaire sur une chorale à Compton, passé sur Arte la semaine passé. De bons passages surtout au début...

Un vieux morceau, Damn Right I'm Somebody, dans une version de Fred Wesley, James Brown et toute leur bande en 1974, qui incorpore la musique de Love and Happiness d'Al Green, et deux nouveaux, Blast It!, du dernier disque de Brooklyn Funk Essentials, Funk Ain't Ova, et Hotline Bling, la reprise de Drake que Erykah Badu a posté sur internet...
---------------------------
Agenda


22 octobre à 20h au cinéma Luminor, 20 rue du Temple (P4) : Qui a tué Ali Ziri ?, un film de Luc Decaster (2015)

24-25 octobre Flamenco en France: la danseuse Katia Benito avec Juan Murube et Junquerita au chant, Dimitri Puyalte à la guitare et Isidoro Fernandez aux palmas et cajon

30 octobre Les Disquaires: Hyleen Gil

24 novembre Le Hangar (Ivry): Martha and the Vandellas (oui, la vraie Martha Reeves de Dancing in the Streets, dommage juste qu'elle arrive avec 50 ans de retard et plus un brin de voix disponible...)

11 décembre New Morning: Roy Ayers

25-26 décembre Méridien: Noël avec Vigon!